Un Nichoir pour le Nid.

Image1

Annie OGIER éprouve un pur plaisir à se trouver devant une toile blanche, qui l'appelle à mobiliser sa créativité Pour l'artiste sensible et passionnée qu'elle est, c'est toujours une invitation à sortir de sa zone de confort, à se renouveler, à se dépasser elle-même. Attirée par l'océan, par les ciels tourmentés et les paysages sauvages bretons, elle trouve une intense joie de vivre et une vraie paix intérieure à les poser sur une toile, avec cette fraîcheur d'âme qu'elle a su conservée.

 

Martine DESRUES puise son inspiration à la source des "petits riens" qu'elle ressent sur toute la gamme des émotions humaines. La diversité des techniques, des supports satisfait sa quête d'originalité et de progrès. C'est le cas avec "Coco charnel", une réalisation multi-techniques, un marouflage de dentelle sur peinture acrylique. Des mots d’espoir sont calligraphiés tout autour de cette cabine pour symboliser les blessures de la femme victime de violences sexuelles et la soutenir.

Fabienne DELAVIS, professeure d'arts plastiques pluridisciplinaire, est une artiste qui s'exprime en jouant avec les formes et les couleurs perçues dans son environnement naturel : paysage, faune, flore... en laissant toujours place à l'imprévu... Et quoi de plus imprévisible qu'une "murmuration", ce regroupement de milliers d'étourneaux constitués en un seul nuage zigzagant en circonvolutions compactes, tel un organisme vivant. Tendez l'oreille ! Ecoutez le souffle de leur passage... Pfft!...

Isabelle DIAS : élégance et beauté ; grâce et pureté ; le talent qui s'exprime avec une apparente facilité et fait naître l'émotion qui fait du bien à l'âme. Comme il est fier de vous présenter son hôtel, ce bel ibis rouge accompagné du kiwi, son fidèle ami ! Un hôtel de passage tranquille, niché à la cime des palétuviers géants, à l'abri des regards curieux et indiscrets.

Corinne BOHBOT est une artiste au parcours diversifié, qui n'a de cesse d'approfondir ses connaissances en histoire de l'art, de chercher à stimuler sa créativité et à perfectionner sa pratique. Sa "Folie" est entendue au sens des villégiatures de la bourgeoisie du XIXe siècle. Mais elle semble ici emprisonnée de rubalise, ce ruban policier rouge et blanc qui sert à délimiter les scènes de cime. Pour capter le regard des oiseaux, attiser leur curiosité, les piéger peut-être... Allez savoir

Colette CAMALY capte la vie sur le vif et la dépeint dans un style figuratif contemporain qui suggère les scènes du quotidien plus qu'il ne les impose. Huile, aquarelle, pastel, collage, sont au service de son mode d'expression personnel, fait de calme et de douceur, de tendresse et de sérénité. C'est l'esprit de cette saynète familiale accueillante, qu'elle figure depuis son petit jardin, dans une paisible composition aux techniques et matériaux mixtes. Un havre de paix !...

Image9

Michel GÉMIGNANI, prix de Rome, maître d'atelier reconnu, est l'auteur de ce nichoir polychrome. "On m'appelle Arlequin, car je suis vêtu de multiples couleurs pour que toute sorte d'oiseaux puissent se reconnaître..." [extrait du poème composé par l’artiste pour l'acquéreur de son œuvre.] Attaché à sa liberté, en communion avec la nature, amoureux de l'homme, de la femme aussi, c'est une très belle âme, sensible et grande ouverte à la beauté et à la volupté de la vie.

Claude BARBAROUX, formée aux ateliers du Carrousel à Paris, développe "un travail très personnel sur les assemblages de couleurs qui captive le regard, fait naître des émotions douces et intimes et laisse le spectateur libre de son interprétation." Inspirée par l'artiste Nils Udo, pionnier du Land Art dans les années 70, elle réalise ici un travail captivant, pur et sensible, sur la couleur, le mouvement, l'illusion du mouvement, une création très poétique et très hypnotique à la fois

Image11

Philippe BEL rend hommage à Charlie Parker, surnommé Bird, le saxophoniste emblématique du jazz américain, un des fondateurs du be-bop, qui fit, il y a quelques années, ses belles soirées adolescentes « d'apprenti peintre... durablement débutant. » La mémoire égrène ici ses notes de musique à écouter et à déguster, encore et encore, sans modération, sans nostalgie non plus. Voici donc une attachante boite à souvenirs, pour amateurs de jazz éclairés.

Sophie BONNET telle qu'en elle-même ! Du pur jus, coloré, chatoyant, lumineux, bien dans l'esprit naïf du Douanier Rousseau. Comme il a belle allure, son petit oiseau de toutes les couleurs, qui contemple émerveillé la végétation luxuriante qui l'environne, et dans laquelle il va se fondre !

Image14

Françoise VAILLANT, aquarelliste ayant travaillé à l'encre de Chine sur papier de riz, pratique aujourd'hui la technique dite du "mouillé sur mouillé" (un nouveau passage du pinceau n'attend pas le séchage du précédent). Toujours en recherche d'un "nouvel œil" sur sa création, elle apprécie le travail en atelier avec des artistes utilisant d'autres techniques que l'aquarelle. Plutôt figurative, en connexion étroite avec son environnement, elle aime représenter la nature, l'eau, la forêt, le ciel...

Jean-Pierre LAMARCHE : Comment passe-t-on de la rigueur scientifique du prof. de maths à la fantaisie libérée de l'artiste ? Pourquoi plaquer un décor d'éléphant sur cette cabane aux allures de cible, aux couleurs attirantes pour les prédateurs ? Le sait-il lui-même, "peintre amateur..."qui répond par une autre question : "un éléphant peut-il voler ? Énigmatique, n'est-ce pas...

Sylvie LEMAIRE-GRENEZ, grâce à la transparence et la fluidité que permet l'acrylique, cherche à offrir avec simplicité l’émotion qu'elle éprouve à observer la nature et la vie contemporaine. Ici, clairement, elle nous transporte en enfance, dans un petit nid douillet à la Walt Disney. La pureté, l'insouciance, une vision simple de la vie, dans laquelle l'émotion prend le pas sur la raison. Voilà une idée de cadeau très originale, pour le Noël de nos enfants et petits-enfants...

Caroline FORTIN est une artiste peintre inspirée. Hyper-réceptive à son environnement, elle est douée d'un coup de crayon instinctif et tout imprégné d'une poésie exprimant sa riche intériorité. "Ouvrez l'œil, et le bon !" Quoi de plus simple, répond l'œil souriant de son cyclope bienveillant, qui propose aux personnes en galère un accueil rassurant, dans un cadre bucolique ? Pur, magnétique, son regard les attire en confiance vers ce refuge auquel elles aspirent.

Michèle LE BRIS a fréquenté les cours du soir de l’école des Beaux-Arts en dessin, peinture et modelage. Puis elle a effectué une résidence à l'atelier de Jenny de Hooghe avant d'intégrer l'Atelier du Grenier à Sel. "J'ai toujours dessiné" dit-elle "notamment des portraits et personnages qui sont mes sujets de prédilection, et je pense être meilleure dans cette discipline qu’en peinture." Avec son sujet plein d'humour et ses couleurs acidulées, son nichoir a la saveur d'un bonbon de notre enfance.

Marie-France GAYON excelle dans la technique délicate du "pouring", née aux Etats-Unis après la 2ème Guerre Mondiale, d'abord initiée par Max Ernst, puis reprise par Joseph Pollock. Peinture acrylique monocolore déversée en larges coulées sur la toile, ou bien superposition de couches de différentes couleurs primaires déposées d'un coup et qui se mélangent de façon aléatoire : voilà le procédé qui offre ce résultat hypnotique, cette image météorologique abstraite d'un ciel tourmenté

Francine JACQUES, ancienne élève aux Beaux-Arts d'Aix-en-Provence, a débuté à Paris comme dessinatrice pour une centrale d'achats, avant de se diriger vers la réalisation de décors pour le théâtre et la création de peintures murales. Elle se décrit comme peintre figurative, dans la lignée de Edgar Hopper, en témoin de son temp. Aérienne, c'est ce qui qualifie cette cabane tout ennuagée, un asile qui flotte dans un ciel d'azur, dans l'attente de la mésange bleue du passerin indigo.

Jean-Yves LEFÈVRE est "un homme d'envie, un grand amateur de l'art des autres." Après 20 ans passés dans le monde du BTP, il a trouvé dans l'expression artistique un prolongement à son goût pour le beau. Il cherche son propre style en s'inspirant des maîtres de l'art contemporain. Sa cabane, "Le MoNidrian", est librement inspirée de Piet Mondrian. Les couleurs primaires pures sont serties dans une ossature rectiligne noire qui structure leur existence et autorise leur cohabitation."